24 juillet 2024

EAIF a aidé Axian Telecom à lever 420 millions de dollars.

Partager avec :

Exit les activités de distribution de matériaux de construction et d’automobiles vendues à son cousin Moustafa Hiridjee. Sous l’impulsion de Hassanein Hiridjee, 46 ans, les intérêts de sa famille se sont réorganisés, à partir du début des années 2000, autour des télécoms, des services financiers, du secteur énergétique et de l’immobilier.

La société du Private Infrastructure Development Group (PIDG), Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), était un investisseur de référence dans une récente émission obligataire réussie par l’entreprise africaine de télécommunications et numérique Axian Telecom. Il a levé 420 millions de dollars américains (369,31 millions d’euros).

L’EAIF a investi 20 millions de dollars américains (17,59 millions d’euros) dans l’obligation, réduit par rapport à un engagement initial pouvant atteindre 40 millions de dollars américains (35,17 millions d’euros), suite au fort intérêt du secteur privé pour l’émission. Attirer l’investissement privé dans les infrastructures africaines est un objectif central du PIDG et de l’EAIF.

Les nouveaux fonds de l’EAIF seront utilisés pour étendre l’empreinte de l’entreprise en Afrique, en particulier en Tanzanie, à Madagascar et au Togo, en améliorant l’accès à un Internet plus rapide et plus abordable pour des millions de consommateurs et en soutenant l’objectif de développement durable 9.

Après avoir d’abord donné une nouvelle envergure à ses affaires dans l’océan Indien, ce diplômé de l’École supérieure de commerce de Paris (ESCP) a consolidé toutes les activités de son clan au sein du holding Axian et les a étendues à l’Afrique de l’Ouest, leur conférant par là même une dimension panafricaine. Hassanein Hiridjee, le président d’Axian a déclaré : « L’entreprise Axian a été bâtie en Afrique par des Africains. Les marchés sur lesquels nous nous trouvons regorgent de potentiel et nous sommes fiers de soutenir leurs économies et de fournir des services de communication à des millions d’Africains. La confiance de l’EAIF en Axian et son engagement en faveur du développement économique en Afrique sont les bienvenus. »

Estelle.P

Crédit photo: Africa CEO Forum