24 juin 2024

Côte d’Ivoire : Abdourahmane Cissé, le nouveau secrétaire général de la présidence.

Partager avec :

Lundi 29 mars dernier, la nomination d’Abdourahmane Cissé au poste de secrétaire général de la présidence a été annoncée. Ce poste a été occupé par Patrick Achi depuis 2017 qui lui aussi a été nommé officiellement Premier ministre vendredi 26 mars dernier après avoir assuré l’intérim du feu Hamed Bakayoko.

Ancien ministre du Pétrole dans le gouvernement sortant, Abdourahmane Cissé devient maintenant le nouveau secrétaire général de la présidence ivoirienne. Ingénieur de formation, il succède alors à Patrick Achi dans ce nouveau poste.

Un sacré duo de technocrates.

Dans le dispositif mis en place par le chef de l’Etat, Achi et Cissé devront travailler ensemble de manière quotidienne. En effet, le Premier ministre et le Secrétaire général de la présidence ont comme tâche la préparation des réunions du conseil des ministres au cours desquelles des principaux dossiers sont abordés.

Le choix du Président Alassane Ouattara portant sur Abdourahmane Cissé et Patrick Achi pour occuper deux postes stratégiques au sommet de l’exécutif confirme donc un duo de technocrates au sein du gouvernement.

Qui est Abdourahmane Cissé ?

Abdourahmane Cissé est né en 1981 dans la commune populaire de Treichville, à Abidjan, d’un père entrepreneur en bâtiment, d’une mère au foyer et benjamin d’une fratrie de quatre enfants, celui-ci a suivi de brillantes études.

Il a d’abord étudié au sein de l’école publique ivoirienne, puis en France où il a intégré l’Ecole polytechnique et l’Institut français du pétrole avant de s’envoler pour les Etats-Unis, où il a poursuivi son cursus à l’université d’Oklahoma.

Sur le plan professionnel, il a commencé en tant que trader à Goldman Sachs International, à Londres et quitte en 2011 cette prestigieuse banque d’affaires pour rentrer dans son pays natal.

Il rentre dans le cercle politique grâce à Téné Birahima Ouattara, ministre des Affaires présidentielles et frère du chef de l’Etat, qu’il a rencontré à Londres. En 2012, il est nommé conseiller chargé des Finances publiques auprès d’Alassane Ouattara avant de devenir le chef de cabinet de la ministre de l’Economie et des Finances. En 2013, il fut nommé ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat.

En 2017, il devient le ministre conseiller spécial auprès du président de la République chargé des Affaires économiques et financières avant de redevenir ministre le 10 décembre 2018. Mais cette fois-ci il sera à la tête du ministère du Pétrole, de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables.

Et lundi 29 mars 2021, il fut nommé au poste de secrétaire générale de la présidence de la République par le président Alassane Ouattara lui-même. Rappelons que le poste de secrétaire général est un poste stratégique qui est l’un des points centraux car celui-ci est chargé de coordonner le travail du gouvernement d’un point de vue administratif.

Harinjato.R

©Crédit Photo : Koaci