15 avril 2024

Tunisie : L’attentat de la synagogue de la Ghriba était bien voulu.

Partager avec :

D’après le dit de ministre de l’intérieur tunisien, Kamel Fekih ; le membre de la garde nationale tunisienne, Wissam Khazri, à l’origine de l’attaque qui a fait cinq morts et douze blessés cette semaine avait intentionnellement visé la synagogue Djerba dans un acte prémédité mais on ignore encore la raison pour le moment.

Le ministre a également déclaré que le tireur avait été tué par les forces de sécurité moins de deux minutes après son arrivée à l'extérieur du complexe de la synagogue et a salué le courage des forces de sécurité impliquées.

Le parquet antiterroriste français a ouvert une enquête sur l'attentat ; un citoyen français figure parmi les victimes.

La Tunisie est enfoncée dans des crises politiques et économiques, et l'attaque de la synagogue est un nouveau coup porté à son industrie touristique autrefois florissante ainsi qu'à une communauté juive dynamique. L'attaque de la synagogue pourrait avoir un impact sur l'industrie touristique du pays bien que deux jours après le drame, les touristes étaient de nouveau présent dans les rues de Djerba.

Le ministre de l’Intérieur insiste sur le « niveau très élevé de la menace terroriste qui pèse sur le pays » et attire l’attention des services sur la fête juive de Shavouot du 25 au 27 mai ; selon ce qu’il a décrit dans son télégramme d’hier. Kamel Fekih, a appelé les services de sécurité à rester vigilants face à toute tentative de déstabilisation du pays, demande le renforcement de la sécurité autour de cette place.