15 avril 2024

Madagascar: la Banque centrale ambitionne de conserver quatre tonnes d’or

Partager avec :

L'État malgache prévoit de détenir et de conserver au moins quatre tonnes d'or par an pour la production de pièces et de lingots, selon le président de la République de Madagascar, Andry Rajoelina. "Il est inconcevable que Madagascar, un pays doté de ressources aurifères inépuisables, ne dispose pas d'une réserve d'or, à l'instar de nombreux autres pays africains tels que l'Algérie, l'Afrique du Sud et l'île Maurice", déclare le chef de l'État. "Ceci marque le début d'une nouvelle ère pour Madagascar." Ces propos ont été recueillis à l'occasion de la célébration du cinquantième anniversaire de la Banque Centrale de Madagascar (BCM).

Actuellement, la BCM détient une réserve d'or de 1 080 tonnes et vise à conserver quatre tonnes d'or par an pour la production de pièces, selon le président malgache, Andry Rajoelina, une déclaration confirmée par le gouverneur de l'autorité monétaire, Aivo Andrianarivelo, lors de son discours. 

Lors de cet évènement, la BCM a eu l'opportunité de présenter son premier lingot d'or pesant 12 kilogrammes, qui sera précieusement conservé dans les réserves malgaches. Une exposition symbolique qui a été honorée par la présence du chef de l'État malgache et de nombreuses personnalités distinguées.

Au total, 1 080 kilogrammes d'or ont été envoyés en Turquie pour être traités avant de revenir sous forme d'or monétaire. Selon Aivo Andrianarivelo, le poids d'une barre d'or est estimé à 12,5 kilogrammes, et les lingots ont un degré de pureté de 995/1000, correspondant au minimum requis pour obtenir la certification du London Bullion Market Association (LBMA), comme rapporté par la même source. Le gouverneur a également assuré que les achats d'or réalisés par la Banque Centrale auprès des opérateurs locaux reprendront prochainement.

Pelitsara.U

Crédit photo : BCM