15 avril 2024

Culture : un Africain à la tête d'un centre social culturel en Allemagne.

Partager avec :

Un Camerounais nommé Bonaventure Ndikung Soh Bejeng est à la tête de la "Maison des Cultures du Monde" à Berlin, où il souhaite promouvoir le multiculturalisme postcolonial.

Bonaventure Ndikung, un germano-camerounais, a été nommé directeur artistique de la Maison des Cultures du Monde (HKW) à Berlin. Il envisage de transformer cet établissement emblématique de longue date de l'hégémonie occidentale en une vitrine du multiculturalisme. Cette institution a pour mission de présenter la diversité de la création contemporaine avec un accent sur les cultures extra-européennes, dans une ville qui abrite pas moins de 170 nationalités.

Pour Bonaventure, ce nouveau rôle marque le début d'un voyage. Homme aux multiples facettes, il est à la fois écrivain, commissaire d'exposition et titulaire d'un doctorat en biotechnologie médicale et en biophysique. Depuis son jeune âge, il a toujours été passionné par l'art et la culture. Musicien, il a donné des concerts avant de s'installer à Berlin en 1997 pour y poursuivre ses études. Il a obtenu un doctorat en sciences dans le domaine de la biotechnologie à l'Université technique de Berlin. Il a également participé à plusieurs éditions de la Biennale de Venise, notamment en tant que co-commissaire du pavillon finlandais en 2019. En 2020, il a reçu la médaille de l'ordre du mérite de l'État de Berlin pour sa contribution en tant que professeur à l'École des Beaux-Arts de Weissensee à Berlin.

Crédit photo : The Soul Aventurer